Menu
Donnez votre avis

Il n'y a pas de fragmentation sous Linux

Posez votre question

Mythe


La défragmentation n'est pas nécessaire sous Linux car le système de fichiers de Linux (ext2/ext3) ne se fragmente pas.

Réalité


FAUX.

Explications


Même si ext2/ext3 se débrouille généralement assez bien pour éviter la fragmentation, celle-ci n'est pas toujours évitable, par exemple dans le cas où l'espace libre contigu n'est pas assez grand pour créer un fichier d'une taille donnée.
Le fichier à créer est alors réparti dans les espaces libres disponibles, fragmentant ce fichier.

La fragmentation arrive le plus souvent sur des disques très plein (moins de 20% d'espace libre) en manipulant de gros fichiers (par exemple des images ISO).


Pour vous en convaincre, lancer la commande suivante sur ces fichiers: sudo filefrag *


Autre problème épineux: Il n'existe aucun logiciel capable de défragmenter un système ext3. Et le seul logiciel existant pour ext2 est dangereux à utiliser.

La seule méthode pour défragmenter des fichiers situés sur un disque ext2/ext3 consiste à les copier sur un autre support, effacer les fichiers d'origine puis recopier les fichiers à leur emplacement d'origine.


Ceci étant dit, la fragmentation reste généralement très faible sous Linux de part la méthode de fonctionnement d'ext2/ext3, mais elle n'est pas évitable à 100%.
Dans la grande majorité des cas, ext3 conserve une fragmentation inférieure à 3%.

Pour un article qui introduit de manière simplifiée les différences entre ext3 et FAT, voir cette page (en anglais uniquement).
Jean-François Pillou

Cet article est régulièrement mis à jour par des experts sous la direction de Jean-François Pillou, fondateur de CommentCaMarche et directeur délégué au développement numérique du groupe Figaro.

En savoir plus sur l'équipe CCM

A voir également

Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de joanluc