Menu
Donnez votre avis

Analyser et surveiller son audience sur une application

Posez votre question
Comme pour un site web, mesurer son audience et connaître son comportement sur une application mobile est essentiel. Ces données permettent d’analyser les parcours des utilisateurs, afin d’adapter le contenu ou la structure de l’application pour mieux répondre à ses objectifs. Quels outils analytics peuvent être utilisés ? Quels sont les indicateurs à surveiller ?


Pourquoi analyser l’audience d’une application ?

Etat des lieux de l’application mobile

Le terminal mobile – smartphone ou tablette – est désormais plus utilisé que l’ordinateur pour accéder au web. En 2016 en France selon Médiamétrie, 24,3 millions de mobinautes et 12,5 millions de tablonautes accédaient au web chaque jour depuis leur support mobile, contre 23,8 millions d’internautes ordinateur. L’usage des applications mobiles s’est aussi largement répandu, dans tous les secteurs d’activité ou d’information : chaînes TV et radio, réseaux sociaux, jeux, m-commerce… Ainsi, un mobinaute sur trois a déjà réalisé un achat par le biais d’une application mobile.

Pour certaines entreprises ou dans certains secteurs d’activité, proposer une application mobile aux clients, aux utilisateurs ou aux prospects est indispensable. Cela permet de répondre à plusieurs objectifs :
  • Accompagner ses clients ou ses prospects sur mobile dans le cadre d’une relation client (espace client, communication en ligne… ),
  • Offrir des services supplémentaires dans le cadre d’un achat (suivi de livraison, prise de rendez-vous, SAV…),
  • Compléter l’expérience de l’internaute autour de la gamification (contenus ludiques…),
  • Proposer une vitrine des produits ou des services de l’entreprise ;
  • Faciliter l’achat d’un produit ou d’un service sur une appli dédiée.


Ces objectifs peuvent être définis comme autant de canaux de conversion. Pour qu’une application soit utilisée régulièrement par le mobinaute après téléchargement, elle doit en effet remplir un rôle satisfaisant. Une étude publiée par Sociomantic en avril 2016 montre en effet qu’une application sur 4 n’est jamais utilisée, et que près de 60 % des applications ne sont utilisées qu’une seule fois.

Analyser pour mieux transformer

L’analyse des comportements des mobinautes répond donc à un impératif : mieux comprendre les parcours, isoler les obstacles ou les points de blocage pour à terme améliorer l’expérience utilisateur. Il s’agit donc d’utiliser les données pour mieux atteindre les objectifs de l’application, quels qu’ils soient… et s’assurer que l’application soit utilisée régulièrement !

Les analytics peuvent ainsi répondre à plusieurs questions. Combien de temps les mobinautes passent sur une application, quelles pages consultent-ils en priorité ? Quels boutons sont le plus fréquemment utilisés, ou au contraire ne sont pas utilisés ? Quelle est l’origine géographique ou démographique des utilisateurs ? Quels supports utilisent-ils ?

Les indicateurs à surveiller

Le nombre de téléchargements et d’installation de l’application est certes un indicateur à connaître, mais il est loin d’être suffisant. Il ne donne en effet aucune indication sur le comportement des utilisateurs et surtout, les mobinautes sont susceptibles d’avoir téléchargé l’application mais de ne pas s’en servir. D’autres indicateurs permettent en revanche d’affiner son analyse.
  • Acquisition et source des nouveaux utilisateurs : comment et où l’application est-elle téléchargée ? Quelles sont les origines de visite des nouveaux utilisateurs ? Quelles sont les sources de trafic identifiées ?
  • Données géographiques et démographiques des utilisateurs, supports utilisés : qui sont les utilisateurs, et sur quels appareils mobiles utilisent-ils l’application ? Quelle est la version de leurs systèmes d’exploitation ?
  • Flux d’interaction : comment les mobinautes naviguent-ils dans l’application ? Quelles sont les interactions, à quel moment l’utilisateur quitte-t-il l’application ? Quels sont les dysfonctionnements les plus fréquents ? Quelles actions sont effectuées sur quels écrans ?
  • Objectifs de conversion : selon l’objectif défini (temps passé sur l’application, achat in-app, commande finalisée, clics sur un lien externe…), quel est le taux de réussite ?

Outils et analytics utiles

  • Google Analytics : gratuit et plus compréhensible pour les professionnels qui l’utilisent déjà pour analyser l’audience de leur site web. Lors de l’ajout d’un nouveau compte sur l’interface Google Analytics, choisir « application mobile » au lieu de « site web » afin d’ajouter une nouvelle propriété ;
  • Piwik : solution d’analytics pour les applications mobiles également, en complément de l’analytics pour les sites web. Version pro payante ;
  • Adobe Analytics : la solution est payante et analyse les actions et comportements de navigation sur les applis mobiles ;
  • MixPanel propose une solution payante qui prend en compte les applications mobiles, en plus de ses autres supports analytics.

En savoir plus

Créer une application pour son entreprise ou sa marque : enjeux et limites
Comment promouvoir son application mobile
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme