Menu

La base de registre de Windows

La Base de registre (ou registre) est un fichier où sont stockés les paramètres de votre ordinateur.


Qu'est-ce que la base de registre ?

Dans les premières versions de Microsoft Windows, les applications installées étaient configurées vis-à-vis de Windows grâce à des fichiers de configuration (dont l'extension était .ini). Depuis, Microsoft a décidé de regrouper toutes les informations dans deux fichiers (que l'on appelle "base de registre"). Il s'agit des fichiers :

  • "user.dat" - contenant les paramètres utilisateur
  • "system.dat" - contenant les paramètres système

Microsoft a conservé les fichiers "system.ini" et "win.ini" pour assurer la compatibilité avec les programmes fonctionnant sous Windows 3.1.

Le but de cette base de registre est de regrouper toutes les informations de configuration, pour d'une part créer un semblant d'organisation, d'autre part limiter le nombre de fichiers de configuration dans le disque dur. La base de registre est un fichier contenant une arborescence dans laquelle les paramètres sont classés par critère. A chaque critère correspond une branche qui peut encore être subdivisée en autres branches (une arborescence). Chaque élément de configuration est situé tout au bout d'une branche dans ce que l'on nomme "une clé".

Le problème majeur de cette base de registre est que, suite à l'installation d'un programme, il se crée plusieurs clés dans divers endroits de la base de registre. Cependant, à la désinstallation, les clés sont effacées (dans le meilleur des cas) mais l'arborescence reste. Lorsque vous installez de nombreux programmes et que vous les effacez, le système ralentit. Il faut au bout d'un certain temps réinstaller Windows.

Editer la base de registre

Il est possible de modifier ce gigantesque capharnaüm, mais cela ne se fait pas sans précautions (la base de registre est le cœur de windows - pas de base de registre, pas de windows). Avant toute chose, il faut créer une sauvegarde de la base de registre, qui vous permettra de revenir à vos paramètres initiaux en cas d'erreur ! Enfin, il faut lancer le programme "c:\windows\regedit.exe" en faisant touche Windows+R, puis en tapant
regedit
.


Il ne vous reste plus qu'à modifier les clés que vous voulez éditer.
L'éditeur est composé de 2 colonnes : à gauche figurent les clés, à droite leurs valeurs.

Lorsque vous double-cliquez sur une clé (dans la colonne de gauche), une entrée est visible, il s'agit de la valeur de cette clé. Les valeurs présentes dans la base de registre ont différents types. Il existe une centaine de types mais seulement 16 à 20 types de données sont utilisés par Windows couramment. En ce qui vous concerne, les modifications dans la base de registre s’effectuent la plupart du temps sous deux types de données..
  • REG_SZ = contenant une seule chaîne de caractères terminée par un caractère nul.
  • REG_DWORD = valeur numérique exprimé en hexadécimal ou décimal, d’une longueur de 4 octets. La plupart du temps, les changements s’opèrent sur le mode du vrai/faux. La donnée sera alors modifiable par 1 ou 0 selon l’activation ou non d’une stratégie.


Une clé ou une valeur peuvent être vide. Attention toutefois, une valeur à 0 ne signifie pas que la clé ne sert à rien !

Exemple : En double-cliquant dans la colonne de gauche, vous pouvez développer la branche HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion. Elle contient la clé de type REG_SZ nommée ProgramFilesDir contenant la valeur suivante : C:\Program Files.

Description des branches

Dans l'éditeur de base de registre (regedit.exe) vous apercevez les branches principales suivantes :

Editeur de la base de registre
  • HKEY_CLASSES_ROOT (appelé HKCR) : elle contient toutes les associations de fichiers, le nom des premières clés correspond à l'extension de fichier à laquelle on s'intéresse. Plus bas dans l'arborescence sont indiquées des clés correspondant aux noms des types de fichiers, auxquelles sont attribuées comme l'icone par défaut (DefaultIcon), le type d'action associée (shell : ouvrir, exécuter, ...), etc.
  • HKEY_CURRENT_USER (appelé HKCU) : elle définit les paramètres relatifs à l'utilisateur (vous à priori), ils sont classés en sous-catégories, dont :
    • Control Panel : panneau de configuration
    • Software : relatifs aux logiciels installés
    • AppEvents : ce sont les sons systèmes (le coin-coin quand vous cliquez :)
    • Keyboard Layout : les paramètres du clavier
    • Remote Access : relatifs aux accès réseau à distance
    • Network : Configuration du réseau
  • HKEY_LOCAL_MACHINE (appelé HKLM) : elle contient toutes les informations concernant votre machine :
    • Hardware : processeur et carte-mère
    • Enum: matériel (périphériques...)
    • Network : réseau, Internet
    • Software : les configurations des logiciels communes à tous les utilisateurs
  • HKEY_USERS (appelé HKU) : elle contient les paramètres relatifs à chacun des utilisateurs séparément
  • HKEY_CURRENT_CONFIG (appelé HKCC) : raccourci vers la configuration actuellement utilisée dans HKLM\Config. Elle contient les paramètres relatifs à la configuration courante de l'ordinateur

Sauvegarder la base de registre

Lors de l'installation d'un nouveau matériel ou logiciel, certains réglages sont enregistrés dans la base de registre et il peut arriver qu'ils endommagent et empêchent l'accès à des fonctions importantes de Windows. Il est également possible d'abîmer le registre en le modifiant et en faisant une erreur. Dans ces cas là, une réinstallation de Windows et des logiciels est souvent la seule solution. Pour éviter cela, il est conseillé d'effectuer une sauvegarde du Registre avant de faire une manipulation importante sur votre PC.

Pour ce faire, ouvrez l'éditeur du registre (Windows+R /
regedit
). La fenêtre qui s'ouvre correspond au registre. Ouvrez le menu "Fichier", puis cliquer sur "Exporter". Dans la fenêtre qui s'ouvre, vous devez choisir où et sous quel nom enregistrer le fichier. Dans la liste déroulante "Enregistrer dans", choisissez par exemple votre bureau, et comme nom, il est recommandé de choisir un nom explicite, détaillant pourquoi et quand vous avez sauvegardé ce fichier. Par exemple : "registre_avant-installation-firefox_2018-01-18-10H29.reg".
Sauvegarder la base de registre
  • Vérifier bien que la case "Tout" est cochée dans "Etendue de l'exportation", sans quoi le registre ne sera pas sauvegardé entièrement !
  • Cliquez sur "Enregistrer" pour effectuer la sauvegarde.
  • Vous pouvez copier ce fichier, et le conserver en lieu sûr au cas ou vous auriez un problème plus tard.


Restaurer la base de registre

Il suffit d'ouvrir le fichier de sauvegarde du registre .reg créé depuis Regedit (en double-cliquant dessus). De cette manière, la base de registre retrouvera son état à la date de votre sauvegarde. Si le double-clic ne fonctionne pas, ouvrez à nouveau l'éditeur du registre et utilisez l'option "Importer" du menu "Fichier" pour remplacer le registre abîmé par la sauvegarde. Il vous suffira de sélectionner la sauvegarde.

Article original publié par Carlos-vialfa. Traduit par chat_teigne.
Ce document intitulé «  La base de registre de Windows  » issu de CommentCaMarche (https://www.commentcamarche.net/) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.
Ajouter un commentaire

Commentaires

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Windows Update - toutes versions
Sécurité - Points de restauration intensifiés